Oui, il en est une dont on voudrait ardemment qu’elle soit définitivement mise à mort !
Et sans ménagement qui plus est.
Mise à mort pour délit d’inefficacité, mise à mort pour non respect de la dignité de ceux qui se sentent obligés d’en appliquer les principes, mise à mort pour barbarie, mise à mort pour délit de désespérance et d’inhumanité, mise à mort parce que jamais elle ne peut reconnaître ses erreurs…
Oui, il en est une qui mérite d’être mise à mort.
Et si les choses ne bougent en ce sens que lentement, force est de constater qu’elles bougent dans le bon sens.
Lentement elle montre des signes de fatigues. De plus en plus de pays ne lui font plus confiance. Et même si certains continuent de faire appel à elle, les paris sur son agonie n’ont aujourd’hui plus rien d’une utopie…

Découvrez le visage de cette traitresse à la mort de laquelle nous pourrons nous réjouir.

Téléchargez gratuitement ici le rapport 2017 d’Amnesty International sur la peine de mort.