C’était au siècle dernier. Mais ce n’était pas la première fois qu’on scandait cette même résolution-là. Sans doute, en 1572, après l’horrible Nuit de la Saint-Barthélemy, n’était-ce déjà pas la première fois. Et bien avant cela, depuis que l’homme penche obscurément et périodiquement du côté du loup pour l’homme, les occasions n’ont hélas pas manqué…
Sans doute n’y a-t-il pas eu d’années, de mois, de semaines, de jours sans qu’on ait sincèrement pensé, articulé, affirmé, crié, hurlé ou chuchoté ces trois mots-là :

PLUS JAMAIS ÇA !

On ne cesse de les prononcer, on ne cesse de concocter les massacres, les ignominies qui prouvent qu’encore une fois on est passé à côté de cette volonté-là.
Combien faudra-t-il encore de morts, de viols, d’atrocités perpétrés pour cause d’exclusion d’un peuple, d’une religion, d’une couleur de peau, d’une appartenance à ceci ou à cela ? L’homme ne se lassera donc pas de se croire supérieur à d’autres hommes ?

Les Rohingyas, les Roms, les Juifs, les Protestants, les Musulmans, les Catholiques, les Nègres qu’on n’appelle plus comme ça, mais qu’on continue à traiter comme ça, les, les, les, les… Aucune exhaustivité possible. Seul, de temps en temps, un très momentané essoufflement qui se prétend paix avant la reprise des hostilités…

Amnesty International, entre autres combats, lutte contre l’horreur imposée aux Rohingyas. Presque plus personne ne se scandalise. C‘est bien loin, le Bangladesh, c’est bien loin la Birmanie. Combien sont-ils à avoir été déplacés aujourd’hui ? 700.000, croit-on savoir. 700.000 – peut-être plus – à avoir aux yeux des Boudhistes (vous savez cette philosophie de la Tolérance…), le tort d’être Musulmans. Combien sont-elles (et ils…) à avoir été violés, combien sont-il à avoir été sommairement assassinés, combien sont-ils et elles dont la maison est partie en fumée ?

Amnesty International poursuit sa mission d’information à travers, entre autre, la vidéo que je vous propose ci-dessous de découvrir. N’hésitez pas à la relayer auprès de vos amis. Et que notre indignation soit contagieuse !

À bientôt ?